Comment lutter contre les allergies d’automne ?

Notre article pour trouver les solution afin de lutter contre les allergies d'automne

Les pollens d’automne (le plus souvent les graminées) apportent avec eux leur cortège d’ allergies respiratoires. Hélianthème vous propose quelques pistes pour mieux s’en prémunir.

Tout d’abord les solutions à base de propolis sont championnes pour désinfecter toute la sphère ORL. La marque Propolia en propose une d’une excellente qualité sous diverses formes. Que ce soit en tablettes à mâcher, en teinture mère, en gélules, en petit pot ou en ampoules pour les petits coups de mou de la rentrée. Il existe également des ampoules de Gelée Royale d’excellente qualité. Propolia travaille avec les produits de la ruche dans le respect le plus total des abeilles et veilles à ce que la production et les matières premières soient Bio et d’origine Française avec un circuit court et une empreinte carbone réduite.

A prendre aussi en cure pour se préparer à la saison sensible :

la Quercetine est un des flavonoïdes le plus actif, apportée naturellement par une alimentation variée. On la trouve dans les légumes à feuilles, le thé (noir et vert), les haricots, les oignons, les agrumes, le vin rouge… Anti oxydante, au départ on la conseille pour calmer les inflammations, et pour une bonne santé cardio-vasculaire. Cependant elle possède une action sur les allergies saisonnières lorsqu’elle est pris en cure régulière. Son action peut être améliorée par la prise de vitamine C.

L’Agaric possède également une action anti histaminique. Il limite les crises allergiques. Peux aussi être pris ponctuellement. Le mieux est encore de le prendre pendant les 2 mois d’expositions aux allergènes pour prévenir les crises. Il peut être donné aux femmes enceintes sans risque d’interaction hormonale, ainsi qu’aux enfants (à condition de réduire les doses par deux). Si vous désirez aller plus loin, vous trouverez un dossier complet passionnant dans ‘les champignons médicinaux’, d’Alain Tardif, naturopathe et expert en mycologie.

Autre produit intéressant

à conseiller notamment aux enfants: le Triplex #1 terrain allergique. Il prend en compte principalement la toux et les éternuements avec d’excellents résultats. Le complexe réunit 3 plantes pour une meilleure synergie, sans alcool, on peut le donner aux enfants à partir de 3 ans (à condition de diviser les doses par deux). Nos retours de boutiques ont été très positifs sur ce produits. Une cliente a réussi, en effet, à calmer les crises de sinusites de son petit fils grâce à ce triplex. Une autre a fait cesser ses crises de toux sèches incessantes dues à une cause allergique.

Si votre faiblesse allergique se situe plutôt au niveau des sinus. Vous avez mal au crâne, une inflammation des sinus, le nez qui coule en permanence… Mieux vaut dans un premier temps se diriger vers un complément alimentaire qui va calmer le symptôme. Sinus vital répond à cette demande en soulageant les sinus encombrés, irrités ou desséchés. Il agit en cas d’allergie mais aussi en cas de rhume, de pollution et d’atmosphères confinées ou climatisées. Sinus vital dégage les sinus, apaise l’aspect allergique de la crise, améliore la respiration. Il peut être associé à des complexes boostant l’immunité pour vous aider à lutter contre les refroidissements hivernaux. Un client en boutique, qui est aussi comédien, l’utilise pour éviter le nez bouché lors de ses représentations.

Autre solution douce

Si vous réagissez fort aux compléments alimentaires, essayez Allargem de Herbalgem. Il s’agit d’un complexe de bourgeons à base de cassis, romarin et propolis qui apportera un soulagement dans les périodes de crise (à prendre en cure). Il existe également une solution plus orientée sur les problèmes de sinus avec Sinugem de chez Herbalgem.

Si votre préférence va aux huiles essentielles, le 3D allergie est ainsi fait pour vous. Un flacon de 10ml à emmener partout dans son sac. Quelques gouttes en interne dans un verre d’eau pour améliorer la respiration, et soulager la crise allergique respiratoire et l’intolérance au pollen, de manière ponctuelle ou en cure. Il s’associe parfaitement aux compléments précités. Attention, malgré sa formule diluée, ce complément n’est pas adapté pour les jeunes enfants.

Aux compléments alimentaires cités, vous pouvez ajouter en externe: l’huile essentielle d’eucalyptus radié (eucalyptus radiata) qui agit sur les symptômes du rhume des foins en décongestionnant sinus et arbre respiratoire.

Autre huile essentielle, l’estragon. (artemisia dracunculus) ; quelques gouttes dans un mouchoir ou bien dilué dans une huile végétale bio en massage sur le plexus. Attention aux précautions d’emploi, ces huiles essentielles ne doivent pas être utilisées si vous êtes enceinte ou allaitante, pour tout enfant de moins de 7 ans, et l’HE d’estragon ne doit pas être mis dans un diffuseur, inhalateur ni dans un bain.

 

La Naturopathie, est un excellent complément à la médecine traditionnelle. Cependant, elle n’a pas pour but d’établir ou de modifier un traitement médical fait par un professionnel de la santé. Aussi, conformément à la législation en vigueur et quels que soient les symptômes, elle ne dispense ni d’une consultation médicale, ni de la poursuite de vos traitements médicaux.

Article par : Hélianthème

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :